Vendredi 23 novembre 2018, 13h11, ma cadre m’interpelle dans le couloir près de son bureau…. J’hésite à ignorer son appel car la pause café ça reste sacré !!

Mon professionnalisme prend le dessus… « Rémi, tenez, signé ceci »…En échange de ma signature, je récupère une lourde enveloppe format A4…Noël avant l’heure ! Prime ? Diplôme? …Non, élections du personnel … Je me mets alors à la place de mes jeunes collègues, pour qui, comme moi, il y a quelques mois, ces élections ne signifiaient pas grand chose…J’essaye de comprendre d’autres plus anciens qui me relatent des faits comme quoi les syndiqués sont tous des planqués. Planqués !? Je ne crois pas, surtout bénévoles qui oeuvrent pour se faire connaître et défendre leurs collègues depuis plus d’un an …Voilà les conditions de planqués chez Acteurs Santé…

Et bien entendu, il y a ceux qui savent et qui comprennent certains de ces enjeux.

Bref, un petit article que j’espère simple et efficace pour expliquer aux plus jeunes et rappeler aux plus anciens qu’un syndicat qui vous représente, vous défend, se bat pour vous et à vos cotés, ça reste indispensable et c’est devenu pour moi une réalité quotidienne.


Les dessous des élections du 6 décembre 2018

Les élections ? Oui, mais de qui ? pourquoi ? Et comment?

De qui et pourquoi?

Vous êtes appelés à voter et donc à choisir quelle liste syndicale de candidats va vous représenter dans les différents comités et commissions suivants : 

Le CTE (Comité Technique d’Etablissement) ;

  • est composé par les représentants du personnel que vous élirez lors de cette élection ;
  • est présidé par le directeur ou son représentant ;
  • donne un avis sur le fonctionnement et l’organisation de l’établissement tel que : Le projet d’établissement , les conditions et l’organisation du travail, la formation du personnel, la répartition de la prime de service et bien entendu le bilan social ;
  • Se réunit en moyenne tous les 3 mois

Les  CAP (commissions administratives paritaires)

  • Sont composées par la moitié d’élus représentants du personnel et la moitié de représentants de l’administration ;
  • Sont au nombre de deux : CAPL (locale) et CAPD (départementale) ;
  • Rendent des avis sur le déroulement de vos carrières (titularisation, avancement d’échelon, passage en classe sup, notation, mise en disponibilité, conseil de discipline…) ;
  • Les CAPD (départementales) permettent aux établissements ou aux corps de métiers peu représentés d’avoir leur propre commission. ;
  • Dans les CAPD, des représentants sont désignés en Commission de reforme pour traiter des questions sur l’imputabilité au service des accidents du travail et des maladies professionnelles, l’attribution d’un taux d’incapacité reconnaissant le handicap résultant de maladies professionnelles ou d’accidents du travail, la mise à la réforme en cas d’inaptitude au travail ou d’invalidité ;
  • Elles se réunissent 3 fois par an en moyenne.

La CCP (Commission Consultative Paritaire) 

  • A pour but de défendre les intérêts des contractuels afin de leur donner accès à la mise en stage et donc à la titularisation ;
  • Nouvelle commission.

Mais surtout qui va vous défendre au quotidien, se battre pour conserver nos droits et améliorer nos conditions de travail.


Et …comment !?

Tel un jour de Noël, j’ouvre frénétiquement ce courrier…Du orange, du rose , du vert, du bleu…Un vrai feu d’artifice! Je me mets alors à la lecture de la note d’information, je comprends que ce ne sera pas si dur ! 4 couleurs pour 4 votes…

  • CTE = rose, 
  • CAPL = bleu, liste éclectique et mixte pour Acteur Santé ! 
  • CAPD = beige, liste exclusivement représentative de l’Hôpital de Saint Dié et Foucharupt.
  • CCP = vert

Bien entendu, je ne saurais que vous conseiller de voter pour Acteurs Santé… 

Pour se faire, deux choix s’offrent à vous : 

  • en se déplaçant le jour J (6 décembre 2018) ;
  • en trouvant une boite aux lettres et poster le tout avant la date fatidique ( au moins 3 jours ouvrés avant pour être sûr).

Bureau de vote ouvert de 06H00 à 17H00 le 06 Décembre 2018

Un nouveau syndicaliste convaincu

Rémi Kiffer