Difficultés matérielles, lettre au 1er Ministre

La fédération de services publiques a reçu de ses syndicats un nombre important et éloquent de témoignages faisant état de graves difficultés matérielles rencontrés par des agents de l’état dans l’exercice de leur fonction et ce, dans le cadre de la crise sanitaire actuelle. Sans tarder, elle s’adresse par lettre au 1er Ministre et au ministre de la fonction publique, vous en trouverez les termes ci-dessous :

UFCFP/NM/JpF/ 2020-42 La Présidente

Paris, le 19 mars 2020

Monsieur Edouard PHILIPPE Premier Ministre

de la République Française Hôtel Matignon 57 rue de varenne

75 700 PARIS SP07

Objet : Crise Sanitaire : Défaut de matériel de protection pour les agents de l’Etat.

Monsieur le Ministre, Monsieur le Premier Ministre,

Au nom de la fédération des services publics CFE CGC je m’adresse à vous solennellement concernant les graves carences constatées sur le terrain en matière de protection des agents publics engagés en premières lignes dans cette crise sanitaire.

Agents hospitaliers, Policiers, Pompiers, Surveillants pénitentiaires…toutes et tous crient leur désarroi devant l’incapacité de leur Ministère respectif à assurer leur protection !

Il manque des masques de protection dans toutes les structures et quand ils sont à disposition la hiérarchie en interdit le port comme chez les Policiers, les surveillants pénitentiaires, et même certains personnels hospitaliers par exemple !

Cette situation va être rapidement intenable et les droits de retrait vont se multiplier.

Monsieur Le Premier Ministre il est urgent d’agir vite pour que nos agents bénéficient du matériel basique mais essentiel pour assurer le minimum de protection (les masques mais aussi le gel désinfectant).

Depuis des mois les agents subissent des textes qui, Conseil Commun après Conseil Commun de la Fonction Publique, amoindrissent leurs droits et affaiblissent leur statut. Et pourtant ils répondent bel et bien présents face à cette crise ! …alors écoutez les ! Il y va de leur sécurité et donc de celle de notre pays !

Nous sommes à votre disposition pour étayer par des exemples très précis l’état de la situation sur le terrain.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Monsieur le Premier Ministre l’expression de mes sincères salutations respectueuses.

Nathalie MAKARSKI

Présidente de la Fédération
des Services Publics de la CFE-CGC